Un moulin à café sur le port de l’Ile Molène …

Photo Jean Pierre Estournet

Il est des « territoires » dont les frontières géographiques sont liquides et naturellement salées . L’île Molène en est un exemple.
En avril 2007, avec sa yourte comme un immense moulin à café sur le port, ses objets hétéroclites et ses assemblages forains, la Cie 2 Rien Merci  grave les mémoires. Retour sur la résidence de création de « Gramoulinophone  » rendue possible par 8 années de présence insulaire de l’équipe du Fourneau au plus près des habitants …

Pour reprendre les mots de Philippe Richard, Directeur Général des Services de la Commune de Molène, cette résidence est « le fruit d’une inscription dans le temps et dans  un territoire construite avec humilité, politesse et discrétion » .
En témoigne ci dessous, la vidéo de 8’10 » signée Aurélien Marteaux, en charge à l’époque de la communication du Fourneau

Voir également le reportage photo de Jean Pierre Estournet « 

Photos Jean Pierre Estournet

En savoir plus sur :

  • les acteurs et les différentes étapes en Bretagne de la création de Gramolinophone
  • la substantifique moelle de Gramolinophone :  Jérôme Bouvet, ci dessous au micro de l’association Melando/territoire du Pic St loup (vidéo de 8′)

En savoir plus sur les origines de l’inscription du Fourneau dans la vie de l’Île Molène …

Ces petites îles bretonnes qui donnent à rêver …

Une réponse sur “Un moulin à café sur le port de l’Ile Molène …”

Les commentaires sont fermés.