Sébastien Barrier préfère le mot « cérémonie » au mot « spectacle »…

Photo: Ida Jakobs

En novembre 2020, Sébastien Barrier se confiait au micro de France Culture à l’occasion de la sortie de « Ceux qui vont mieux ». « La cérémonie, c’est célébrer le moment avec les personnes qui sont là, que je n’appelle plus  » public », parce que je trouve ça un  peu réducteur. » C’était déjà le cas avec son fameux personnage de Ronan Tablantec qui, à chaque sortie, célébrait le présent …

Continuer la lecture de « Sébastien Barrier préfère le mot « cérémonie » au mot « spectacle »… »

Roger Broustail, Maire de la Commune libre de Kergleuz, a rendu l’écharpe.

Une présence rayonnante, un rire spontané, un regard pétillant de malice, du bagou et un humour polisson, un tantinet grivois, volontiers provocateur, jamais méchant. Roger Broustail avait le verbe haut, le sens de la répartie. Carrément cabochard, intensément humaniste, généreux et altruiste. Les fans de « Ernestine » saluent sa mémoire et s’engagent à la perpétuer ! Continuer la lecture de « Roger Broustail, Maire de la Commune libre de Kergleuz, a rendu l’écharpe. »

Luc Amoros revient sur l’annulation de « Villeneuve en scène »

Ces 23, 24 et 25 octobre devait se tenir le festival de théâtre « Villeneuve en scène ». adossé à « La semaine d’art en Avignon »Luc Amoros et sa compagnie y présentaient « La Tortue de Gauguin« . C’était sans compter sur la non-autorisation du Préfet du Gard … Une décision qualifiée de « discriminatoire » par le directeur de la compagnie qui livre à PrendreParti.com ses mots choisis … Continuer la lecture de « Luc Amoros revient sur l’annulation de « Villeneuve en scène » »

Ricardo Montserrat tire sa révérence …


Ricardo Montserrat
est parti le 18 octobre 2020. Kevin avait prévu de passer lui rendre visite à Concepción ce prochain dimanche après avoir voté pour la première fois dans ce nouveau Chili que Ricardo regardait avec amour et persévérance. Ça allait être un 25 octobre, une journée populaire de plébiscite … « Vole, haut maître. »

« Coma n°3 », Pierre Berthelot hallucine …

Passé de la case « colère noire » à celle de  » l’enragement« , Pierre Berthelot, cette fois, hallucine à l’évocation par le Président de la République d’un « retour à la case communale« . Plus besoin « d’année blanche » pour les intermittents qui auront tellement de boulot, qu’ils auront tous leurs 507 heures avant août 21 ! Des artistes et techniciens se mutant en « Sonorisateurs de cloches de la récré, décorateurs de tableaux noirs, chorégraphes des mises en rang… ». Les crises de la quarantaine ne font que commencer !

Continuer la lecture de « « Coma n°3 », Pierre Berthelot hallucine … »