Naissance de « Splann ! », nouveau média d’investigation en Bretagne …

Un nouveau média indépendant vient de naître en Bretagne.  Splann ! (« Clair », en breton) se présente comme la première ONG dédiée à l’investigation journalistique dans la région. Objectif : produire des enquêtes au long cours en donnant le temps et les moyens aux journalistes d’aller au bout de leurs investigations. Parrainé par Disclose, Splann ! publiera ses articles à la fois en français et en breton. 1er numéro préu début mars …
Splann !, la première ONG d’enquêtes journalistiques en Bretagne lance sa levée de fonds. Le projet résumé dans une vidéo de 1 ’10 » …

France 3 Bretagne était à Guingamp ce 15 février pour le lancement de Splann !. Faustine Sternberg et Juliette Cabaço Roger vous en disent plus dans le 19/20 à revoir ici. 🎥

 « Splann ! » : le journalisme d’investigation prend des accents bretons

Le média d’investigation en ligne gratuit, accessible en français et en breton, veut faire de l’information un bien public.
Par Aude Dassonville publié dans Le Monde du 17 février 2021 

Inès Léraud, cofondatrice de « Splann ! », à Maël-Pestivien (Côtes-d’Armor), en novembre 2017.

« Redonner confiance aux lecteurs », « développer des preuves d’indépendance », « donner des gages à ceux qui financent l’info », « renouveler nos pratiques journalistiques », « prendre le temps d’enquêter ». A la croisée de ces désirs exprimés par une poignée de journalistes installés dans l’ouest de la France, Splann ! (« clair », « lumineux »), un nouveau média d’investigation en ligne dont les contours épousent ceux de la Bretagne, a fait son apparition, lundi 15 février, sur Internet.

Fondé sur le modèle de son parrain Disclose, notamment à l’origine de révélations sur la pédophilie dans le sport amateur, Splann ! considère l’information comme « un bien public » à mettre à la disposition de tous. La lecture des enquêtes sur le site sera donc gratuite, tandis que d’autres médias, payants ou non (presse quotidienne régionale, radios et télévisions locales, pure-players), publieront les travaux réalisés par des journalistes pigistes rémunérés par l’association, en fonction de partenariats noués au coup par coup.

Aucun article ne se profile encore à l’horizon du site accessible en français et en breton, mais le premier est attendu pour le mois de mars, promet Sylvain Ernault, journaliste, membre bénévole du comité éditorial.

Campagne de financement participatif

Prolifération des algues vertes, toute-puissance de l’industrie agroalimentaire, luttes sociales et environnementales… Le champ des investigations attendues n’étonnera pas ceux qui connaissent le travail de la marraine du média, Inès Léraud, autrice avec Pierre Van Hove de l’implacable BD-enquête Algues vertes, l’histoire interdite (éditions Delcourt, 2019). Auréolée de récompenses, la journaliste a montré qu’en « s’implantant sur un territoire et en le sillonnant à fond », il est possible d’explorer des sujets « qui ne sont plus traités, par lassitude, parce qu’ils sont sortis des radars, ou pour des raisons plus inavouables ».


Splann ! Un nouveau média d’investigation en Bretagne

Article paru dans Reporterre du 18 février 2021 

 

Un nouveau média indépendant vient de naître en Bretagne. Il s’appelle Splann ! Clair », en breton) et se présente comme la première ONG dédiée à l’investigation journalistique dans la région. Ses membres, dont certains ont déjà travaillé pour Reporterre, veulent produire des enquêtes au long cours en donnant le temps et les moyens aux journalistes d’aller au bout de leurs investigations.

Parrainé par Disclose, une autre ONG de journalisme d’investigation connue notamment pour la révélation du scandale des armes françaises utilisées contre des civils au Yémen, Splann ! publiera des articles à la fois en français et en breton.

Prolifération des algues vertes, puissance de l’industrie agroalimentaire, nouvelles infrastructures énergétiques, présence militaire, connivences politiques, radicalisation des luttes sociales et environnementales… À l’heure des remises en question de notre modèle de société, la Bretagne regorge de sujets qui interrogent. Et leur portée dépasse bien souvent les limites régionales : ils s’inscrivent dans des enjeux contemporains.

Malheureusement, l’accès à l’information se complique quand les entreprises comme les élu·es se replient derrière une armée de communicants. Travailler devient une bataille, lorsque les procédures-bâillons et les dispositions liberticides se multiplient.

En juin 2020, près de 500 journalistes et professionnel·les des médias, soutenu·es par des syndicats, associations et collectifs, ont lancé l’alerte à travers une lettre ouverte « pour le respect de la liberté d’informer sur l’agroalimentaire en Bretagne et ailleurs ».

L’équipe de Splann ! est composée de journalistes professionnel·les, travaillant pour divers supports et médias, qui connaissent la Bretagne et partagent une conscience aiguë de la catastrophe climatique en cours.

Ils croient dans un journalisme de transformation sociale et à l’importance de l’information pour contribuer au changement.


Splann ! première association lanceuse d’enquêtes en Bretagne :  c’est qui, piv eo ?

Splann! est une association à but non lucratif, dont l’objet est d’enquêter en Bretagne sur des sujets d’intérêt général. Grâce au financement participatif, nous comptons produire des travaux journalistiques au long cours. Ainsi nous espérons lever 30.000 € à partir d’aujourd’hui afin de devenir des lanceurs d’enquêtes.

Une association parrainée par Disclose.

En outre Splann ! est parrainée par Disclose, média et ONG fondé en 2018. Par ailleurs plus connu pour sa révélation du scandale des armes françaises utilisées contre des civils au Yémen. Sur le même modèle, nos enquêtes seront financées par des dons de particuliers et de fondations philanthropiques. Puis publiées gratuitement par des médias partenaires ainsi que sur notre site.
Nous avons choisi de ne faire appel ni aux subventions ni au mécénat d’entreprise, par souci d’indépendance. Donc cela signifie que sans un fort soutien citoyen, Splann ! ne pourra pas fonctionner. Pour nous aider à lever le voile sur des vérités qui dérangent, nous avons besoin des contributions de celles et ceux qui le peuvent sur splann.org, grâce à la plateforme HelloAsso.

Des enquêtes d’intérêt général sur des enjeux contemporains.

Parmi eux, la puissance de l’industrie agro-alimentaire et les nouveaux modes de production d’énergie. Puis la présence militaire discrète mais forte, les corruptions, la radicalisation des luttes sociales et environnementales. Également les atteintes aux libertés publiques… Les thèmes que nous voulons traiter s’inscrivent dans des enjeux actuels qui nous concernent tous. Face à l’urgence climatique, il est d’autant plus crucial de les aborder pour nourrir le débat public et éclairer nos choix de société.

Splann ! signifie clair en breton.

Nos enquêtes seront publiées en breton et en français par des médias locaux, régionaux, voire nationaux, et toujours en libre accès.
L’association se compose d’un conseil de surveillance, d’un bureau collégial et d’un comité éditorial de cinq journalistes exerçant en Bretagne qui choisissent les enquêtes et accompagnent bénévolement leur production. Ces investigations seront confiées à des pigistes à qui nous donnerons les moyens de travailler sur le temps long. La première est sur le point d’être publiée.

Quelle est la mission du comité éditorial et qui en est membre ?

Le Comité éditorial est chargé de sélectionner des sujets d’enquête. Il missionne et accompagne des journalistes pigistes. Il noue les partenariats avec les médias diffuseurs et est composé de journalistes qui sont élu·es par le conseil d’administration et le conseil de surveillance. Sont membres du comité éditorial :

  • Juliette Cabaço Roger, journaliste
  • Gwenvaël Delanoë, journaliste
  • Sylvain Ernault, journaliste
  • Kristen Falc’hon, documentariste
  • Faustine Sternberg, journaliste

Médias : splann.org
facebook.com/splannenquetes
twitter.com/Splannenquetes
instagram.com/splannenquetes/