Belgique : 5.000 personnes dans les rues de Mons avec la Cie OFF…

Ce 9 octobre 2021 , « Color Wheels » de la Cie Off a emporté 5000 personnes dans une chorégraphie psychédélique hors du commun en clôture de « La Nuit de la Danse » à Mons en Belgique. Décidément, la pandémie attise les folies créatrices de Philippe Freslon et Caroline Forestier qui peaufinent parallèlement dans leurs ateliers de Tours, « Banquise à la dérive », une nouvelle création monumentale

Color Wheels : une fête à ciel ouvert !

Publié  par Telemb.be, le 10 octobre 2021
Énorme ambiance ce samedi 9 octobre dans les rues du centre-ville montois avec l’événement « La nuit de la danse ». Un des gros moments forts, c’était la Color Wheels, une parade féérique animée par la Compagnie OFF. Leds, musique électro, danseurs, tout était réunis pour faire danser les Montois.
Une vidéo de 1’56 » à visionner par ici …

Parti de la rue de Bertaimont, le cortège a ensuite rejoint la Grand’Place pour un final grandiose devant, et avec  5000 participants !

 

 

A la mn 1′ et 02″,  l’interview de Philippe Freslon …

 


 Ce que l’on sait de « Banquise à la dérive », la nouvelle création en cours de la Cie OFF …

« Pour sa dernière création intitulée « Banquise à la dérive », la Compagnie Off va bientôt faire surgir de ses ateliers un ours polaire un peu particulier. Haut de plus de trois mètres, comprenant plus de 500 facettes, la créature emblématique sera vouée à une transhumance baroque autour du globe, de pays en villes hôtes.
Le dernier-né du bestiaire fantastique de la compagnie tourangelle empruntera ses traits à un ours en terre cuite, dégoté au détour d’un vide-grenier, dont la posture improbable et les formes singulières se sont rapidement imposées à l’esprit de Philippe Freslon, constructeur et metteur-en-scène de la Cie Off, afin de donner corps à l’idée originale de sa collaboratrice artistique Caroline Forestier, qui souhaitait mettre à l’honneur, dans leur nouvelle parade blanche, l’animal menacé d’extinction.
Pour permettre la mise en forme à grande échelle du fameux ours sans rien perdre de son caractère, les deux complices ont finalement décidé de numériser la sculpture et de représenter son volume par un ensemble réduit de faces destinées à être ensuite assemblées par d’épais fils de métal.
C’est ainsi qu’ils ont poussé les portes de la Fabrique d’Usage Numérique – FunLab de Tours, où Clément Gasque, aficionado des spectacles de la Compagnie Off, a accueilli le projet inédit et expérimental avec enthousiasme avant de se lancer, avec tout son savoir-faire, dans la photogrammétrie du modèle, ses ajustements, sa facétisation et sa mise en plan algorithmique. Un travail minutieux qui vient clore cette première étape essentielle avant construction.
La réalisation concrète du géant de métal par la Compagnie Off à partir des plans de Clément est désormais en cours dans les locaux du Point H^ut-Lieu de création urbaine. L’ours polaire devrait prendre place cet hiver sur son bout de « Banquise à la dérive », aux côtés des autres personnages extravagants qui composeront l’immense cortège glacé, prêt à souffler le rafraîchissement climatique d’un pôle à l’autre.
Nous vous tiendrons bien sûr au courant de l’avancée du chantier. »
La Compagnie OFF

Retrouvez par ailleurs Les « Color Wheels » illuminant les Accroche-cœurs d’Angers 2019 …

En savoir plus sur les origines de Color Wheels ,  spectacle créé pour le Burning Man 2018 …

Lire aussi sur PrendreParti.com …

La Cie OFF au cœur du Burning Man 2018

Une réponse sur “Belgique : 5.000 personnes dans les rues de Mons avec la Cie OFF…”

Les commentaires sont fermés.