Hommage à Christophe Evette, ce pousse-au-rêve …

Le métier du théâtre de rue pleure la disparition de Christophe Evette, l’un de ses poètes, l’un de ses  infatigables « pousse-au-rêve » . Christophe, directeur artistique de la compagnie Les Grandes personnes, implantée à la Villa mais d’ici à Aubervilliers. Aux quatre coins du monde, il a ,avec ses compagnons ,inventé des jouets démesurés ou minuscules, d’extraordinaires machines à rêver et à raconter des histoires …

Une vidéo de 4’21 » réalisée en 2018 lors des 20 ans de la Cie Les Grandes personnes et les 15 ans de la villa Mais d’Ici  …


Les mots de Jean Raymond Jacob, co fondateur de la Compagnie Oposito

« Le temps est à la tristesse. Une belle et grande personne s’en est allée.
Christophe Evette avait l’élégance des justes.
J’ai dans la main son petit livret, son dernier signe à la vie, que Fred Fort m’a transmis de sa part.
Des mots et des dessins inspirés et croqués dans les salles d’attentes des hôpitaux où il attendait son tour.
Fragile et fort à la fois, ce carnet est à l’image de Christophe ; enfantin, tendre, drôle, poétique, philosophique et politique, mais avant tout humain et généreux.
Christophe était curieux et à l’écoute de ce qui l’entourait ; tantôt spectateur tantôt acteur de ce monde qu’il avait aimé parcourir avec ses compagnons.
Il avait parfois l’air d’un taiseux mais c’était pour mieux « écouter et regarder », parce qu’il aimait causer, parler, échanger et partager.
Christophe, on ne se voyait pas tous les quatre matins, mais chacune de nos rencontres furent belles, sincères et drôles ; et quand parfois le temps passait, on ne manquait ni l’un ni l’autre de prendre de nos nouvelles respectives parce que l’amitié, ça s’entretient.
Ami, tu vas nous manquer à toutes et à tous. Je pense à ta famille, à tes enfants qui perdent un père, tes compagnons des Grandes Personnes qui perdent un frère et à ce métier que tu aimais qui perd un de ses poètes.
Merci Christophe d’avoir été ce pousse-au-rêve. J’ai eu la chance de te croiser sur les chemins et j’ai beaucoup appris de toi.

Je suis certain que, là où tu es, tu as déjà une idée qui a germé et que tu vas mettre là-bas un peu de boucan.
Affectueuses salutations, »


L’hommage du Département de La Seine Saint Denis à Christophe Evette

(Getty Images)

Depuis 1998, Christophe Evette a joué un rôle majeur dans les interventions du collectif des Grandes Personnes qui emmènent la sculpture à la rencontre du public, en explorant les interactions entre les arts plastiques et le théâtre. Des marionnettes géantes qui atteignent quatre mètres de hauteur, jusqu’aux ouvriers de terre cuite de dix centimètres, les créations du collectif ont marqué les mémoires de celles et ceux qui ont pu les rencontrer.
Le travail de Christophe Evette et des membres du collectif a toujours témoigné d’une recherche artistique qui s’intéresse aux ressources offertes par le papier mâché et à l’art modeste, explorant des univers aussi divers que l’artisanat mexicain ou burkinabè, le Street Art ou le collage, l’installation animée ou les expressions plus abstraites. Le jouet, démesuré ou minuscule, extraordinaire machine à rêver, à imaginer ou à raconter des histoires, a toujours occupé une place importante dans leurs performances. Le changement d’échelle, l’apparition et la surprise, qu’il s’agisse de décors urbains temporaires ou de spectacles plus intimistes est devenu l’une de leurs marques de fabrique.

Fortement engagés pour réfléchir aux interactions avec le public, Christophe Evette et les Grandes Personnes ont développé de nombreuses démarches d’ateliers participatifs qui associent les habitant-e-s à la création littéraire ou plastique du spectacle, mais aussi à sa représentation, et parfois jusqu’à sa démolition et son recyclage. Leurs démarches artistiques, en prise avec les enjeux de notre société, ont permis de questionner tour à tour les liens familiaux, la transmission des valeurs et des angoisses, le couple, les rêves et les cauchemars, les manières d’habiter la ville, la colonisation et ses suites, les conquêtes sociales du XXe siècle, l’utopie sociale et politique.

Un dernier projet en Seine Saint-Denis

JPEG - 18.6 ko

Soutenu par le Département, le dernier projet participatif, Ancêtres, créé et animé par Christophe Evette et son équipe, s’est déroulé pendant deux ans au Bourget, en compagnie de personnes âgées résidant dans deux EHPAD. Il a donné lieu à la création de nombreuses figurines, dessins, vidéos, témoignages oraux retraçant la vie mouvementée de ces personnes durant la seconde guerre mondiale et à une exposition très émouvante au Centre culturel André Malraux à l’automne 2020.

Au-delà de la qualité artistique du projet, l’accompagnement généreux et chaleureux de Christophe, sa délicatesse, sa grande attention portée aux personnes participant à cette belle aventure humaine ont fait que chacun et chacune a pu trouver sa place, dans un esprit fraternel. Ainsi, malgré la gravité des sujets abordés, les sourires, les rires, les plaisanteries fusaient lors des ateliers.
Jusqu’à récemment encore, artiste jusqu’à son dernier souffle, il dessinait des scènes d’hôpital, de salles d’attente et continuait à écrire dans un carnet. Figure artistique reconnue et emblématique, grande personne de par ses qualités humaines aussi, Christophe va nous manquer et va manquer à la Seine Saint-Denis.

Le Département tient à présenter ses sincères condoléances à sa famille, à son équipe et plus largement à la grande famille des arts de la rue. Que Christophe soit ici remercié pour son engagement en Seine Saint-Denis, mais aussi en France, et dans tant d’autres pays et continents.


En savoir plus sur la Cie Les Grandes Personnes

Source : site internet https://www.lesgrandespersonnes.org

Quelques uns des spectacles …
« On a faim »

ON A FAIM (LE BANQUET DES GÉANTS)

« Qui n’a jamais rêvé d’être mangé tout cru ! »
Un entre-sort tout public qui revisite contes de fées et peurs enfantines… Le public, choisi aux petits oignons, débarque comme un cheveu sur la soupe à un banquet de géants aux dimensions gargantuesques qui festoient de chair fraîche. Surgit la figure de l’ogre et avec, nos peurs délicieuses d’enfants. On devient tous les frères d’arme de l’audacieux Petit Poucet, chacun pouvant à tout instant être celui que l’on va dévorer. Heureusement la révolte du rôti remettra à temps de l’ordre à tout cela… N’ayez crainte, entrez dans cet entre-sort – entremet très salé, goûtez au plaisir effrayant de jouer aux condiments… Un changement d’échelle renversant et sensationnel, dans un laps de temps bref et intense. Laissez-vous croquer, pardon tenter.

Type : Entre-sort grand format.
Durée : 5 min par groupe de 25 spectateurs.
2 heures de représentation et 500 spectateurs par jour.
Soutiens : Création soutenue par le Moulin Fondu et la Villa Mais d’Ici.


« Bona Kélé »

Bona Kele signifie la guerre de Bona : c’est ainsi que nombre de Burkinabè appellent la rébellion des populations de la boucle de la Volta contre l’autorité coloniale française, en 1915, au moment où cette dernière levait des troupes pour la Grande Guerre.
Alors que le conflit fut brutal et massif, il demeure méconnu. Ce spectacle d’objets, simple et léger, a été réalisé en collaboration avec les Grandes Personnes de Boromo, écrit, créé, sculpté et mis en scène au Burkina Faso. Une succession de 53 objets évocateurs — sculptures en bois, objets forgés — permet de raconter l’histoire.
Soutiens : La Villa Mais d’Ici, le PIAMET de Boromo


Les Grandes Personnes en Afrique du Sud – JT France 2 le 6 juin 2010

Giant Match, un film de Delphine de Blic.
Production : Fireworx Media avec le soutien de L’Institut Français en Afrique du Sud et des Grandes Personnes.

En 2010, la compagnie Les Grandes Personnes a créé en atelier, avec plus d’une centaine d’habitants de Johannesburg et des townships environnant, le spectacle de marionnettes géantes Giant Match : Meet my in-Laws. Plus de trente marionnettes géantes jouaient une version sud-africaine de Roméo et Juliette. L’atelier a donné naissance à l’association Giant Match qui depuis tourne en Afrique du Sud et ailleurs.

Le film de Delphine de Blic retrace les premières semaines de la création du spectacle et la première apparition en public des marionnettes à l’occasion du carnaval de Soweto.


Les géants de Tuléar à Madagascar

Atelier de fabrication de marionnettes géantes

En janvier 2015, les jeunes du Centre d’Art et Musique de l’ONG Bel Avenir de Tuléar ont suivi une formation à la manipulation et fabrication de marionnettes géantes, encadrée par Fleur Marie Fuentes, Nicolas Vuillier, et Christophe Evette, trois marionnettistes de l’association les Grandes Personnes.

L’ONG Bel Avenir travaille sur l’éducation comme moteur de développement. Active dans plusieurs ville du sud de Madagascar, elle intervient dans différents domaine et notamment dans l’éducation culturelle et l’éducation à l’environnement.

Cet atelier qui s’est tenu au Centre Art & Musique, l’ancien cinéma Tropic de Tuléar, a touché une bonne trentaine de jeunes adultes. Il a permit de recycler de vieux cartons, de vieux journaux et des bouteilles usées. Les trois marionnettes géantes et les masques réalisés ont depuis rejoint les groupes artistiques du centre. Ce nouveau groupe baptisé « Les Géants de Tuléar », est composé du vieux Rakoto, de la grande Hanta et de la petite Nirina.

Les Grandes Personnes Reportage ATV 19 11 2015
Atelier de création artistique: marionnettes géantes au lycée St James de St Pierre en Martinique.


Et dans un autre registre, Le Carton Rouge, un spectacle produit par le Boulon pour l’ouverture du nouveau stade de foot de Valenciennes le 26 juillet 2011 …