Au soir des Européennes, le communiqué de Place Publique Pays de Brest

En ce soir des élections, avec Place Publique Pays de Brest nous constatons que le pari tenu par Raphaél Glucksmann pour relever le drapeau de la Gauche démocratique est gagné …

Communiqué

Nous venons tout juste de démarrer !

« En ce soir des élections, nous constatons que l’objectif de Raphael Glucksmann de faire entendre au parlement européen une gauche réunie au tour de valeurs commune n’a pas été atteint. Pour autant, le pari de relever le drapeau de la gauche démocratique est toujours d’actualité et les conditions d’une refondation sont plus que jamais réunies.

La main tendue de Place Publique a permis de nous rapprocher de 3 autres mouvements à partir d’un même constat sur les 4 urgences du moment (L’urgence européenne ; l’urgence écologique ; l’urgence démocratique ; l’urgence sociale) et 10 lignes directrices qui ont structuré la campagne. Nombre d’électeurs se sont retrouvés pour voter Envie d’Europe.

Ces élections européennes n’étaient pas une fin en soi, et le calendrier nous a été imposé. Il ne saurait s’imposer à notre propre fonctionnement.

Lors de la campagne électorale, les échanges et les discussions avec d’autres acteurs ont démontré que de plus en plus de citoyens et de militants des formations politiques sont intéressés par la démarche place publique. Toutes ces envies d’Europe, de démocratie, de combat écologique, de progrès social brûlent de s’exprimer dès aujourd’hui pour une refondation à gauche à même de donner une alternative crédible aux nationalistes et aux libéraux.

L’avenir de la planète n’attend pas, la Paix n’attend pas, l’équité sociale n’attend pas, la fraternité n’attend pas. Le moment est venu d’investir la Place publique, de revivifier l’Agora, de concerter et débattre avec tous les citoyens.

Le combat mené à l’échelon régional et local par nos places publiques et nos cafés de la place. Place publique sera le catalyseur de la refondation.

Tout est à construire, mais forts des engagements pris lors de la campagne, nous allons maintenant réinvestir l’espace public pour porter des propositions concrètes face aux grandes urgences.

Dès lundi 27 mai au soir, Place Publique Pays de Brest va réunir ses adhérents et sympathisants pour échanger sur la suite du mouvement et sa structuration.

Maintenant au travail !
Nous avons trois mois d’existence, nous venons tout juste de démarrer ! »

Brest le 26 mai 2019