Aux sources des Jeudis du Port de Brest …

Les 7 péchés capitaux de la Cie Off aux Jeudis du Port 93 (Photo Jean Pierre Estournet)

Les Jeudis du Port de Brest entament  leur 31ème été . Depuis 1991, la ville de Brest propose une programmation artistique exigeante, des moments de poésie, de dérision, d’humour, de réflexion et de rêverie à déguster en famille ou entre amis. Clin d’oeil aux milliers d’artistes, à Pierre Maille et Jean Champeau, élus fondateurs, aux Services de la collectivité, à Jacques Guérin et aux  citoyens de l’association Grains de Folie qui ont accompagné les premières années de cette aventure …

Retour aux origines du projet avec cette vidéo réalisée à l’issue des Jeudis du Port 1993 par Michel Coquil pour le Service Communication de la ville de Brest … ( Durée : 15 ’08 »)

L’audacieuse initiative de faire travailler les services de la ville avec des personnes extérieures à la collectivité revient à Jean Champeau. C’est lui qui, dès l’automne 90, fit appel  aux « Grains de Folie » ( = les « Bosseur et Morizur » ) qu’il connaissait bien pour les avoir accompagnés de 86 à 88 à Le Relecq Kerhuon dans la promotion du Festival « La Tête et les Mains » (au sein de l’Agence « Jean Quémeneur et Associés« ). Il nous chargea de « l’écriture des Jeudis » et « des arts de la rue« . Pour la programmation musicale, nous lui fîmes la proposition de solliciter Jacques Guérin, directeur à l’époque du Centre de Création Musiclale . Jacques pratiquait le foot au sein du PLRK et apportait déjà son concours bénévole au Festival Grains de Folie ( avec Jean Yves Moal, président du CCM). Pour la petite histoire,  la première réaction  de Jean se résuma à une phrase : « Pas de cheveux jaunes sur le port ! ».
Raison et compétences finirent par le convaincre et confiance fût accordée au Trio qui donna naissance en 94 à l’Association Le Fourneau d’une part et à Quai Ouest Musiques d’autre part …
Jean Champeau, Jacques Guérin , CharlElie Couture, Claude Morizur et Michèle Bosseur, (Jeudis du Port 1992)

145 Jeudis du Port au compteur !

Oser le spectaculaire c’est s’assurer d’une permanence dans les mémoires. Le jeudi 17 août 2017, dans le ciel, point de barrières, point de frontières : l’état d’urgence est artistique. Les toits du Fourneau, de Roi de Bretagne et des Douanes du Port de Brest sont devenus le terrain de jeu d’artistes traceurs de très haut niveau. Un clin d’œil malicieux aux 145 Jeudis du Port qu’avec Michèle Bosseur nous avons eu le plaisir de co-concevoir, de co-programmer et de co-mettre en œuvre depuis 27 années avec Jacques Guérin, les services de la ville et les différents élus qui se sont succédé !

Le cadeau de la ville de Brest remis lors de notre 145ème Jeudi : une pièce montée surmontée d’une belle 2CV en chocolat !

Hommage des pionniers du Fourneau à Jean Champeau

Jean Champeau est décédé brutalement en mars 2014 à l’âge de 75 ans. Il vivait depuis cinq ans dans le Morbihan à St Gildas de Rhuys, commune de son enfance. En 1958, il était venu travailler à Brest, à l’Arsenal. Apprenti, puis ouvrier, et infirmier, il était devenu scaphandrier. Il avait monté ensuite une agence de communication. Il faisait partie de plusieurs associations sportives. Jean Champeau avait été élu à Brest aux élections municipales de 1977 et il était devenu Adjoint au maire, un poste qu’il a occupé pendant 25 ans, d’abord aux sports, puis à l’animation, sous les municipalités de Francis Le Blé, Pierre Maille et François Cuillandre.
Les pionniers de l’aventure du Fourneau ne sont pas prêts d’oublier Jean Champeau, sa gouaille, ses ambitions affichées pour la cité et … les mémorables prises de tête résultant de conceptions parfois diamétralement opposées. Au delà des divergences, avions au final et « sans rancune », installé un solide respect mutuel au nom de « nos réalisations incontournables ». Parmi celles ci : la communication du Festival La Tête et Les Mains de 85 à 88 avec l’Agence JQA, la co-construction des premières éditions des Jeudis du Port, les Grains de Folie du Fort de Questel 92 et 93 prolongés par l’ouverture du Vieux Fourneau de la Rue de Bassam en 94, les premières négociations avec l’Etat et la Région qui finiront 13 ans plus tard par doter Brest et la Bretagne d’un Centre National des Arts de la Rue …
Nous avions tenu à l’inviter dans la cuisine du Fourneau le jeudi 2 aout 2007, pour son « dernier Jeudi du Port en tant qu’élu ». Le jeudi 23 aout 2012, Jean était venu du Morbihan visiter les coulisses du spectacle « Waterlitz » de Générik Vapeur. Écoutez par ailleurs ses confidences sonores laissées au micro de Mélanie Tanneau pour le site internet de Grains de Folie.

Nous te rendons hommage, Jean, en empruntant l’une de tes célèbres phrases : « Salut les amis, je ne suis plus qu’un point à l’horizon ! ».

Écrit à Brest le 16 mars 2014,
Michèle Bosseur et Claude Morizur.


Plus de photos des « 7 péchés capitaux »
de la Cie OFF aux Jeudis du Port 1993

sur le site de Jean Pierre Estournet par ici