Interlude : hommage au petit train de la mémoire

 Le Petit train-rébus (Rébus Express) est un interlude créé par Maurice Brunot pour l’ORTF et qui apparait sur les écrans pour la première fois le (40 films). En , il est remplacé par le Petit Train de la mémoire. À la fin du court métrage, la solution du rébus est donnée lorsque le train arrive en gare de la Solution

Voyage dans le temps, à  vous de jouer …

Vous avez jusqu’à la semaine prochaine, pour trouver la solution au rébus dessiné le 19 février 1966 sur les wagons du petit train de la mémoire . Allez, un petit coup de main , le mot commence par un « t » et finit par un « u » !  Une vidéo de 7’12 » …

 Le Petit train-rébus (Rébus Express) est un interlude créé par Maurice Brunot pour l’ORTF et qui apparait sur les écrans pour la première fois le (40 films). En , il est remplacé par le Petit Train de la mémoire.

Utilisé de manière impromptue par l’ORTF pour caler le direct, cet interlude (un court-métrage d’environ cinq minutes) présente plusieurs séquences d’un travelling d’une maquette de locomotive à vapeur et son ensemble de wagons dont la façade est illustrée d’un élément de rébus. À la fin du court métrage, la solution du rébus est donnée lorsque le train arrive en gare de la Solution.

La musique du film est une interprétation par Marc Taynor et ses cow-boys motorisés1 de la chanson Endlessly (1959) de Brook Benton et Clyde Otis (en)2.

Source : Wikipédia